Comment faire réussir mon enfant à l’ école ?

comment faire réussir mon enfant à l' école ?

Beaucoup de parents que je coache, me demandent comment faire réussir mon enfant à l’école?
En réalité, ce n’est pas vraiment la bonne question.
La bonne question serait plutôt pourquoi les parents veulent que leurs enfants réussissent à l’école?
Quand je dis pourquoi vous voulez que votre enfant aie des bonnes notes à l’école, c’est sans doute parce qu’on vous l’a répété étant jeune.
Comme tous les parents, nos propres parents, nous ont dit:
Tu dois avoir des bonnes notes à l’école pour avoir un bon boulot et avoir un bon salaire.
Et à l’école c’est exactement la même chose.
Soit, on a des bonnes notes et on est soi disant intelligent.
Soit, on a des mauvaises notes et donc on est stupide, bête ou un cancre.
Pourtant, pensez vous que les personnes qui ont le plus de diplômes sont forcément les plus intelligentes et les plus riches?
Je ne pense pas !
Dans cet article, nous allons voir pourquoi l’école et nos parents se trompent sur notre intelligence.
Comprendre pourquoi nos enfants ont des difficultés à l’ école et comment aider nos enfants à réussir à l’ école.

comment faire réussir mon enfant à l' école ?
comment faire réussir mon enfant à l’ école

Bienvenue dans un nouvel article de parents du futur.
Si tu es ici, c’est que toi aussi tu veux devenir un parent qui déchire.
Et préparer son enfant à devenir, heureux, sûr de lui, et qui réalise ses rêves.

Pourquoi mon enfant a des difficultés à l’ école ?

Pour bien comprendre pourquoi, nos enfants ont des difficultés à l’ école
Il faut revenir aux années 1950. Juste après la deuxième guerre mondiale.
A cette époque, il fallait reconstruire la France.
L’ école devait donc préparer les enfants à devenir de bons ouvriers.
Pour cela, l’ école a du industrialiser l’ apprentissage des enfants.
C’ est ce qu’on appellera l’ère industrielle.
La priorité était d’ apprendre à lire, écrire et compter.
Le problème est que, depuis plusieurs décennies se sont passées.
Et l’école n’a pas beaucoup évolué.
Pourtant, depuis la fin des années 90, avec l’ arrivée de l’ informatique tout a évolué très vite. Malheureusement, l école a pris beaucoup de retard.
Nous sommes passés à l’ère de l’information.
Malgré l’ évolution de notre vie quotidienne, l’école a continué à mettre les élèves par case et par niveau d’ intelligence .
Ce que très peu de personnes savent, c’ est qu’ à la fin des années 60,
un scientifique nommé, Howard Gardner s’est rendu compte d’une chose:
Il existe en réalité, sept formes d’intelligence. Ce qu’il a pu constater également, c’est que l’école n’utilise que deux formes d’intelligence.
L’ intelligence langagière et l’ intelligence logico – mathématique.
Nous connaissons tous le fameux test Q.I.
Ce test est le reflet de l’ école.
Le problème de ce test et de l’ école est que seul 20% des élèves peuvent réussir à avoir une bonne note et être considérés comme surdoués.
Cela veut également dire, que 80 % des élèves sont amenés à échouer ce fameux test et leurs études.


En effet, les intelligences comme la musique par exemple sont très peu utilisés àl’école.
Les professeurs en école maternelle utilisent la musique dans les classes pour apprendre l’alphabet et des chansons.
En primaire, les professeurs utilisent la poésie pour faire travailler la mémoire aux enfants.
Au collège, seulement une heure de musique par semaine est donnée aux élèves. Et généralement, uniquement pour apprendre les notes de musique et jouer de la flûte.
Et au lycée la musique disparaît complètement.
Sauf bien sûr, pour les élèves qui partent en école de musique et de chant.

Etude de cas d’ Howard Gardner

Dans son étude Howard Gardner a pris l’exemple de deux enfants de sept ans .
Un enfant A, qui avait des résultats justes corrects.
Un enfant B, qui avait des résultats au dessus de la normale.
Plusieurs années plus tard.
Il a pu remarquer que l’enfant A, qui avait des résultats corrects est devenu ingénieur et gagnait un salaire de 4000 euros par mois.
L’enfant B, qui avait des résultats au delà de la normale, est devenu secrétaire de direction et gagnait un salaire proche des 2500 euros par mois.
Ce qu’on peut en déduire, c’est bien que l’enfant B avait des résultats supérieurs à la normale étant jeune,en grandissant et en passant au monde professionnel, il n’a eu aucune garantie d’avoir un meilleur salaire que l’enfant qui avait des résultats justes corrects à l’ école.

Vous vous demandez sûrement, comment cet enfant avec des résultats normaux a pu réussir a devenir ingénieur?
Pour la simple et bonne raison que l’ enfant A était passionné par l’ ingénierie.
Mais comment pouvait il exprimé son talent à l’ école?
Il ne pouvait pas car aucun cours n’ existe.
Pourtant, il a réussit car ce métier était une passion pour lui.
De l’autre côté l’enfant B qui avait des soi-disant résultats au dessus de la normale est devenu secrétaire de direction mais était limité hormis le fait qu’elle s’exprimait bien et qu’elle avait des facilités au niveau de la logique mathématique.Mais, ces autres intelligences n’étaient pas développées.
Pourquoi j’explique cela?
Pour vous faire comprendre une chose: Ce n’est pas parce que un enfant a des difficultés à l’école, qu’ il ne peut pas réussir dans l’avenir.

Le rôle des parents dans la réussite de leur enfant

Prenons un simple exemple.
Imaginons qu’un enfant, dès l’âge de 3 ou 4 ans ait des facilités pour la musique et possède une oreille musicale développée
Et, que ces parents, dès l’âge de 6 ans, l’ encourage à l’ apprentissage d’ un instrument.
En grandissant, l’ enfant aura 80% plus de chance de devenir un génie de la musique.
L’ école ne peut rien faire pour lui. Sauf bien sûr, à partir de 16 / 17 ans où il pourra rentrer dans une école spécialisée dans la musique ou en conservatoire.
En revanche, un enfant qui réussit à l’école sera dirigé vers un bac général ou un bac scientifique. Ce qui le mènera à un plus grand choix au niveau des métiers mais sans spécialisation.
En conclusion un enfant qui réussit dans la musique peut devenir un artiste renommé et riche en ayant eu de mauvaises notes à l’ école.
Et un enfant qui avait des résultats au-dessus de la normale à l’ école peut avoir une vie tout à fait ordinaire et ne jamais réussir à être épanoui dans la vie professionnelle.
Tout ça ce n’est pas grâce à l’école mais grâce aux parents.
Donc oui c’est bien à nous, parents, de faire ce qu’il faut pour l’avenir de notre enfant.
Malheureusement en France, nous avons une très mauvaise habitude. C’est de regarder uniquement les faiblesses des enfants à l’ école.

France Vs. USA : Pourquoi les élèves américains réussissent à l’ école


Comparons les Etats Unis et la France. Les Etats Unis favorisent les matières où les élèves excellent. Ils réduisent même le nombre de matières afin de consacrer plus d’ heures sur les forces de chaque enfant.
En voyant cela, il n’ est pas anormale que des personnes comme Mark Zukerberg ( créateur de Facebook ) ou Jeff Bezos ( créateur d’ Amazon) réussissent à sortir du lot sans avoir obtenu leur diplôme de fin d’ études.
Mais en France, on ne pense pas à ces génies.
Généralement ils sont mis de côté car ils avaient de mauvaises notes à l’école.
Donc changeons les mentalités en France.


Comment changer les choses pour faire réussir nos enfants à l’ école ?

Voici une vidéo de Céline Alvarez qui a mis en place une nouvelle façon d’ apprentissage pour nos enfants.
Et les résultats obtenus sont juste impressionnants .


Alors prenez le temps d’observer votre enfant.
Et dites moi dans les commentaires, où votre enfant a des facilités et des talents cachés.
Quand il joue est-il doué en construction avec ses legos.
Aime t il la musique. A t il des facilités à retenir les paroles des chansons? Aime t il danser?
En balade, est il intéressé par les fleurs, par les arbres?
Dites moi également, le comportement qu’a votre enfant à l’école.
Qu’est-ce que son professeur ou ses professeurs vous disent de lui?
Dans les articles suivants, nous verrons les sept formes d’intelligence.
Je vous dévoilerai une huitième forme d’ intelligence que je pense primordiale pour la réussite financière de nos enfants.
Donc si vous voulez ne rien louper, pensez à vous abonner.
A très vite les parents du futur.

QUI SUIS JE ?

Ma passion pour les enfants a commencé quand j’ai eu 13 ans.
Avec la naissance de ma petite sœur, très vite j’ai dû m’en occuper. Et ça m’a créé ma première expérience dans l’ éducation des enfants.
Une fois adulte, j’ai travaillé pendant huit ans dans la restauration.
Vous allez me dire ça n’a rien à voir avec les enfants.
C’est pas complètement faux, c’est pas complètement vrai.
Pendant ces huit ans, j’ai servi des centaines de familles et j’ai pu remarquer que j’avais des facilités à communiquer avec les enfants.
A partir de mes 26 ans, j’ai commencé à faire des recherches sur les enfants afin de mieux les comprendre mais les livres ça ne suffit pas.
J’ai donc postulé en tant qu’ assistant technique en école maternelle. (ATSEM) Où j’ai été accepté malgré mon manque de diplôme.
Grâce à ce travail, pendant deux ans j’ai pu observer et voir les difficultés que les parents rencontraient avec leurs enfants.
Durant ces deux ans, j’ai aidé plusieurs parents à comprendre leurs enfants et à atténuer leurs conflits à la maison.
Pour conclure depuis mes 30 ans, je suis devenu papa ce qui me permets de mettre en pratique les conseils que je vous donne et que je teste moi- même sur ma propre fille.
A très vite les parents du futur.

Endormissement difficile, coucher interminable, que faire ?

endormissement difficile coucher interminable

L’ endormissement difficile, le coucher interminable, les crises au coucher sont des problèmes que tous les parents rencontrent. Et nous cherchons des solutions pour aider notre enfant à s’endormir seul ? Et comment faire pour que le rituel du coucher se passe dans le calme ? C’ est la question que tous les parents se posent. Effectivement comme tous les parents on entend tous les soirs notre enfant nous dire:

« maman papa j’ai pas sommeil »

« papa maman j’ai soif »

« maman papa un dernier câlin »

Et comme tous les parents vous avez essayé à peu près toutes les possibilités et vous ne trouvez pas de solution miracle pour résoudre ce problème et bien dans cet article nous allons voir ma méthode contre intuitive pour que votre enfant s’endorme le soir sans stress et seul.

endormissement difficile, coucher interminable
endormissement difficile, coucher interminable

Salut et bienvenue dans un nouvel article de parents du futur. Le meilleur blog pour devenir un parent qui déchire! Et préparer son enfant à devenir heureux, sûr de lui et qui réalise ses rêves!
Chaque semaine je donne de nouveaux conseils pour faire réussir ton enfant dans l’avenir.

Pourquoi L’ endormissement et le coucher sont si difficiles pour un enfant ?

Votre enfant refuse d’aller se coucher et de s’endormir seul?
Dans la plupart des cas, il y a trois raisons pour lesquelles votre enfant refuse d’aller se coucher ou de s’endormir seul:
-La première raison c’est que le moment du coucher pour l’enfant est vécu comme une séparation violente avec le parent. Il ne faut pas oublier que pour votre enfant, votre présence est très importante.
Alors pourquoi voudrait il que ce moment s’arrête? Lorsque votre enfant est avec vous il ressent de la joie et n’ est pas stresser. C’est un vrai plaisir.
Vous êtes son centre du monde.
Cette séparation provoque du stress chez l’ enfant car votre présence le rassure. C’ est souvent à ce moment là, que l’ enfant nous parle de peur.
Mais rassurez vous, je vais vous dévoiler ma solution pour que cette séparation ce passe dans les meilleures conditions.

Pourquoi mon enfant fait des crises au coucher ?

-La deuxième raison est que entre 2 et 5 ans les cauchemars arrivent ce qui peut créer des petites angoisses chez l’enfant.
Au cours de la nuit, votre enfant rêvera et refera le fil de sa journée. Que ce soient les bons moments mais également les moments de stress qu’ il a vécus.
Votre présence est encore plus importante pour lui en ces moments là.
Pour limiter ces moments de stress, votre enfant a besoin de moments de réconfort avec vous.
Ce qui peut expliquer pourquoi votre enfant refuse d’aller se coucher.
Et pourquoi l’ endormissement et le coucher ne sont pas toujours des moments agréables pour votre enfant.

Pourquoi le coucher est interminable?

-La troisième raison est la plus simple.
Imaginons que vous êtes dans la tête de votre enfant et qu’à 21h, quelqu’un vienne vous voir et vous dise c’est l’heure d’aller te coucher.
Mais vous n’êtes pas fatigué et vous n’avez pas envie d’arrêter ce que vous faites.
Est ce que vous même, vous allez vous coucher? Si vous n’êtes pas fatigué et si vous avez encore des choses à faire.
Et bien pour votre enfant c’est exactement la même chose.
Il n’ a pas envie d’ aller se coucher s’il n’ est pas fatigué.
Il n’ a pas non plus envie de se retrouver seul.
Et encore moins envie d’ arrêter de jouer.
Voilà la principale raison, pour laquelle le coucher et l’ endormissement sont si difficiles.


Vous allez me dire ok c’est bien tout ça mais du coup comment je fais?
Et bien commençons déjà par voir, comment on peut mettre notre enfant dans de bonnes conditions au moment du coucher.
Rassurez vous, je ne vais pas vous dire de tout changer.
Si vous avez déjà des habitudes le soir avec votre enfant. Comme lire un livre. Chanter une chanson. Faire un câlin.
Il n’y a aucun problème avec ça. Au contraire c’est très bénéfique pour l’enfant.

Mes solutions pour éviter le coucher interminable et facilité l’ endormissement

En réalité, la préparation pour le coucher devrait commencé beaucoup plus tôt dans la journée.
Dès le début de la journée ou en milieu d’après-midi, prenez l’ habitude de laisser jouer votre enfant seul. Que ce soit dans sa chambre ou dans le jardin.
Si votre enfant prend l’ habitude de lire un livre seul, de dessiner ou jouer seul,
alors le soir, votre enfant aura moins de difficultés pour faire la passation entre le moment avec les parents et le moment où il se retrouve seul.
En d’autres termes ce que j’explique c’est l’AUTONOMIE.
Effectivement, plus l’autonomie chez l’enfant sera développée et moins l’ enfants aura de difficultés à se retrouver seul, à ne pas savoir quoi faire et donc à s’énerver.
Si votre enfant s’énerve, en réalité c’est juste pour attirer votre attention et que vous soyez présent à ses côtés.

Le rituel du coucher

Maintenant, revenons au moment du coucher.
Plus précisément, commençons à partir de la fin du repas.
Dès que vous arrivez vers la fin du repas au moment du dessert. Vous pouvez commencer pas baisser le ton de votre voix.
Vous pouvez également, si vous avez la possibilité, baisser l’intensité de la lumière.
En réduisant le volume de votre voix et en baissant l’intensité de la lumière, vous allez provoquer chez l’enfant un déclic au niveau de son cerveau.
Le cerveau de votre enfant va comprendre que le moment du coucher approche.
Grâce au changement de luminosité et au ton de votre voix plus doux.
Vous pourrez constaté que votre enfant commencera à montrer des signes de fatigues.
Très rapidement, votre enfant aura les yeux rougis et commencera à bailler.


Ensuite vous pourrez passer à votre rituel du coucher.
Brossage de dents, avant de passer dans sa chambre. Ce sont les habitudes classiques des familles et jusque là vous pouvez les garder.
Une fois couché dans son lit et que vous avez fait votre rituel habituel.
Lire un livre.
Une berceuse ou une chanson.
Puis un gros câlin et bisous.
Généralement c’est là que les problèmes commencent.
Avant que je vous dévoile, mes solutions contre intuitives pour que mon enfant s’endorme seul et dans le calme.
Dites moi dans les commentaires quels sont vos rituels du coucher et quelles ont été vos solutions pour éviter les crises au moment du coucher pour que votre enfant s’ endorme seul.

Mes solutions pour éviter le coucher interminable et l’ endormissement difficile

Voici ma solution contre intuitive pour éviter l’ endormissement difficile, le coucher interminable et les crises au moment du coucher.
Vous n’allez pas en croire vos yeux, mais la solution est le LACHER PRISE.
C’est à dire, tout simplement une fois que mon rituel du coucher est fait avec mon enfant.
Que nous avons lu une histoire.
Qu’ on a chanté une chanson.
qu’on a fait un gros câlin.
Je lui dis tout simplement que si elle veut , elle peut continuer à lire un livre pour ses doudous ou pour ses poupées.
Ce que je fais également, c’est que je laisse la porte entrouverte, même à moitié ouverte.
Pourquoi?
En faisant cela, ma fille voit de la lumière et entend le son de nos voix dans le salon.
Elle se sent rassurée car elle a conscience que nous ne sommes pas loin et qu’ en cas de besoin nous pourrons venir la voir.
En continuant à vivre normalement, les bruits que nous faisons, que ce soit avec le son de notre voix ou les bruits des objets. Tous ces sons vont crér pour notre enfant, une douce berceuse rassurante.
En réalité, la plupart du temps le problème vient de nous, les parents.
On culpabilise énormément, au fait de laisser son enfant seul dans la chambre alors qu’il ne dort pas,et même céder à ses caprices.
Mais rassurez vous, vous êtes de bons parents même si vous faites ça.


Vous allez me dire, mais du coup mon enfant va se coucher beaucoup plus tard.
Alors oui, les premiers soirs c’est possible votre enfant va volontairement traîner dans son lit.
Il va sûrement lire et même un peu à jouer avec ses doudous.
Mais est ce vraiment grave ?
On n’a jamais vu une étude psychologique, prouver que si un enfant étant jeune s’était endormi un peu plus tard quelquefois, à l’âge adulte, il avait des problèmes psychologiques.
Alors laissez à votre enfant de l’ autonomie.
Et vous verrez les résultats car je les ai vus par moi même avec ma fille. Un soir elle s’est couchée plus tard.
En effet, mais dès le lendemain soir, en baissant la lumière à la fin du repas et en baissant le ton de notre voix. Très rapidement elle s’ est mise à bailler et a même demandé à aller se coucher.

Mon BONUS pour l’ endormissement et le coucher de votre enfant

Voici une vidéo de 2h30 avec des bruits de forêts et de vagues qui pourra vous aider pour l’endormissement difficile et le coucher interminable de votre enfant.
Cette vidéo a aider ma fille à s’endormir seule et l’a apaisée pendant les » temps calmes » de après midi.
Il vous suffira de lancer la vidéo et de laisser votre téléphone dans la chambre de votre enfant.
ou grâce à une petite enceinte connectée en Bluetooth, ce qui vous permettra de l’arrêter au bout de 30 minutes 45 minutes une fois que votre enfant aura rejoint le pays des rêves .

Une fois que vous l’aurez utilisée dites moi si ça a bien fonctionné pour vous.
Nous arrivons à la fin de cet article, si mes conseils vous ont aidé dites le moi dans les commentaires.
Cela me motivera à vous en donner encore plus.
Et si vous connaissez d’autres parents qui ont les mêmes problèmes pour le coucher avec leurs enfants n’hésitez pas à leurs partager l’ article.

A très vite les parents des futurs

musique relaxante pour facilité l’ endormissement de votre enfant

QUI SUIS JE ?

Ma passion pour les enfants a commencé quand j’ai eu 13 ans.
Avec la naissance de ma petite sœur, très vite j’ai dû m’en occuper. Et ça m’a créé ma première expérience dans l’ éducation des enfants.
Une fois adulte, j’ai travaillé pendant huit ans dans la restauration.
Vous allez me dire ça n’a rien à voir avec les enfants.
C’est pas complètement faux, c’est pas complètement vrai.
Pendant ces huit ans, j’ai servi des centaines de familles et j’ai pu remarquer que j’avais des facilités à communiquer avec les enfants.
A partir de mes 26 ans, j’ai commencé à faire des recherches sur les enfants afin de mieux les comprendre mais les livres ça ne suffit pas.
J’ai donc postulé en tant qu’ assistant technique en école maternelle. (ATSEM) Où j’ai été accepté malgré mon manque de diplôme.
Grâce à ce travail, pendant deux ans j’ai pu observer et voir les difficultés que les parents rencontraient avec leurs enfants.
Durant ces deux ans, j’ai aidé plusieurs parents à comprendre leurs enfants et à atténuer leurs conflits à la maison.
Pour conclure depuis mes 30 ans, je suis devenu papa ce qui me permets de mettre en pratique les conseils que je vous donne et que je teste moi même sur ma propre fille.

Comment arrêter mon enfant de mordre, taper, griffer ?

comment arrêter mon enfant de mordre, taper, griffer?

Si vous en avez marre que votre enfant ait des pulsions de colère et que vous ne savez pas comment arrêter votre enfant de vous mordre, taper, griffer; alors vous êtes au bon endroit.
Tous les enfants de 1 à 4 ans passent par cette phase de mordre, griffer ou frapper leurs parents et comme beaucoup de parents tu ne trouve pas de solution pour que cette situation change.
Dans cet article, je te donne mes cinq astuces pour transformer les pics de violence de votre enfant en moment doux et affectueux en gérant ses colères de la bonne manière.

mon enfant me mord, griffe, tape!
comment arrêter mon enfant de mordre, taper, griffer ?

Salut et bienvenue dans un nouvel article de parents du futur le meilleur blog pour devenir un parent qui déchire et préparer ton enfant à devenir heureux, sûr de lui et qui réalise ses rêves.
Si tu es nouveau sur ce blog je t’invite a t’ abonner pour recevoir tous mes nouveaux conseils chaque semaine.

Commençons par comprendre pourquoi notre enfant mord, tape, griffe ?

-La première raison pour laquelle un enfant peut mordre ses parents est tout simplement pour communiquer. A cet âge là il est compliqué pour un enfant de communiquer correctement.
Vous allez me dire d’accord mais pour nous dire quoi?
Cela peut tout simplement pour essayer de vous faire comprendre qu’il a faim qu’il a soif ou même exprimer des émotions telles que je t’aime où je veux un câlin.
-La deuxième raison est pour attiré l’attention. Souvent notre enfant vient nous taper ou nous mordre lorsque nous sommes occupés. Et oui, tous les enfants adorent être au centre de l’attention des parents donc à chaque fois que votre enfant sera en train de jouer de son côté et que vous-même serez occupé à faire autre chose et qu’il ne se sentira plus cette attention sur lui il viendra vous tapez afin de vous faire réagir.
-Le troisième moment où votre enfant risque de vous donnez des coups de pieds ou vous mordre est le plus souvent lorsqu’il joue.
Quand vous jouez avec votre enfant ou qu’ il joue avec ses frères et sœurs le jeu ne se passe pas comme il l’avait prévu et cela déclenche en lui de la frustration et de l’ agressivité qui amène des pulsions de colère.
Il peut même être amené à jeter ses jouets. De la même manière quand vous jouez à un jeu de société avec un enfant et que vous ne le laissez pas gagné, il peut ressentir comme une trahison de votre part et quand un enfant se sent trahi sa première réaction est d’ agresser la personne qui la personne qui l’ a trahi.

Maintenant que l’on a compris pourquoi notre enfant mord, tape ou griffe, passons aux choses sérieuses avec mes 5 conseils pour bien réagir:


ASTUCE 1 : Comportement du parent

La chose à ne surtout pas faire avec un enfant quand il tape est de réagir de la même manière que lui en le tapant, je déconseille aussi fortement de crier ou punir son enfant.
Vous allez me demander pourquoi et c’est tout à fait normal.
Tout simplement mettons nous dans la tête d’un enfant pendant quelques secondes. Imaginez vous à sa place et que feriez vous si quelqu’un vous criait dessus?
Vous agiriez de façon instinctive en lui criant dessus également. En ce qui concerne la punition, l’enfant ne pourra pas du tout, comprendre pourquoi, vous le punissez car pour lui c’est un geste naturelle pour exprimer son désaccord avec vous. Enfin, le fait de taper son enfant pour lui montrer que cela fait mal ne sert strictement à rien en faisant cela vous allez obtenir un résultat complètement opposé à ce que vous voulez si vous tapez votre enfant il reproduira cette action dans le futur. LA VIOLENCE APPELLE LA VIOLENCE.
N’oubliez pas que vous êtes son modèle alors je vais vous demander une chose faite la promesse de ne jamais crier, punir ou tapez votre enfant.

ASTUCE 2 : mon enfant veut me mordre, me taper, me griffer

La prochaine fois que votre enfant mord, essayer de l’imiter quand il se fait mal.
Je m’explique, imaginons qu’il vous morde ou qu’ il vous tape.
Réagissez tout de suite de la manière qu’il réagit d’habitude. C’est à dire en pleurant et en disant: Aïe!
Si je vous donne cette astuce, c’est car moi- même avec ma fille ça a fonctionné.
Pour vous donner un exemple, il y a quelques temps avec ma fille on jouait à un jeu de société et elle a perdu. Forcément, elle n’était pas contente et elle me l’ a fait comprendre en me tapant.
Je me suis alors mis à faire semblant de pleurer et j’ ai dit: Aïe! Aïe! Arrête tu me fais mal! Inconsciemment elle a compris qu’elle me rendait triste en faisant cela et a arrêté immédiatement.

ASTUCE 3 : mon enfant veux me mordre, me taper, me griffer

A la prochaine occasion où vous verrez votre enfant être sur le point de vous mordre, de vous taper ou de vous griffer.
Essayer de transformer son geste.
En effet vous pouvez tout simplement essayer de transformer le geste de mordre par un bisous.
De la même manière, vous pouvez transformer le geste de taper en chatouilles ou en caresses.
Quand ma fille avait un an et qu’elle était dans mes bras souvent elle me tapait au visage. Comme tous les parents, au début je lui disais: Non ne tape pas!
Et ce n’était pas la bonne solution. Alors la fois d’après quand j’ai vu sa main se lever, je lui ai attrapé la main et au lieu de taper j’ai imité une caresse sur mon visage.
En ce qui concerne le fait de mordre, je l’ évitait et je lui faisait un bisous en rigolant pour lui faire comprendre que ce geste était plus agréable pour exprimer ses émotions.
Alors oui, effectivement cela marche pour les enfants de un ou deux ans mais en grandissant ça devient plus compliqué.
Pour les enfants de 3 à 4 ans ce que je vous conseille, c’est d’essayer de transformer le geste de taper à chatouiller.
Imaginons que vous êtes en train de jouer avec votre enfant et que la situation dégénère un petit peu.
Au lieu de vous énerver répondez lui par des chatouilles.
En faisant cela la prochaine fois peut-être qui se mettra également à vous chatouiller au lieu de vous taper.

ASTUCE 4 : mon enfant veux me mordre, me taper, me griffer

Cette astuce est très simple.
Ignorez votre enfant et surtout ne dites rien.
Si votre enfant se met à vous taper ou vous mordre pour aucune raison.
Par exemple vous êtes en train de faire à manger et il vient vous mordre ou vous tapez car vous ne lui apporter pas d’attention. A ce moment là ce que je vous conseille, c’est de continuer ce que vous faites et de l’ignorer.
Pourquoi faire ça?
En faisant cela votre enfant comprendra que sa mauvaise action ne marche pas pour attirer votre attention. Du coup la prochaine fois, il cherchera une autre manière pour attirer votre attention et ça ne sera pas en vous mordant ni en vous tapant.

ASTUCE 5 : Méthode communication

Une fois que votre enfant sera calme.
Vous pourrez utiliser la méthode Communication.
Qu’est ce que la méthode Communication?
La méthode Communication est le moment que j’utilise pour discuter et expliquer avec mon enfant pourquoi il ne faut pas avoir un comportement agressif pour exprimer un désaccord ou son mécontentement.
Généralement, je lui pose deux questions:
La première question: je lui demande si son comportement est digne d’un grand et si son geste était gentil ou méchant.
Bien entendu la réponse sera négative.
La deuxième question: comment aurait-il dû agir?
Une fois qu’il aura pris conscience de son mauvais geste, vous pourrez lui expliquer calmement comment agir dans le futur pour avoir un bon comportement.
Bien entendu, pour obtenir des résultats, il va vous falloir être patient.
Mais avec un peu de persévérance, vous y arriverez.
J’ai confiance en vous. Et n’oubliez pas que votre enfant a confiance en vous aussi.
Vous êtes le modèle de votre enfant et son avenir est entre vos mains.
Nous arrivons à la fin de cet article.
Si tu as aimé ces conseils, n’ hésite pas à me laisser un commentaire pour me le dire.
Tu peux également me dire comment tu as fait pour faire arrêter ton enfant de mordre, taper ou griffer.
Si tu connais d’ autres parents qui rencontrent les mêmes problèmes tu peux partager l’ article en cliquant sur les petits icônes des réseaux sociaux.


Merci de pour ta visite,
A très vite les parents du futur

QUI SUIS JE ?

Ma passion pour les enfants a commencé quand j’ai eu 13 ans.
Avec la naissance de ma petite sœur, très vite j’ai dû m’en occuper. Et ça a créé ma première expérience dans l’ éducation des enfants.
Une fois adulte, j’ai travaillé pendant huit ans dans la restauration.
Vous allez me dire ça n’a rien à voir avec les enfants.
C’est pas complètement faux, c’est pas complètement vrai.
Pendant ces huit ans, j’ai servi des centaines de familles et j’ai pu remarquer que j’avais des facilités à communiquer avec les enfants.
A partir de mes 26 ans, j’ai commencé à faire des recherches sur les enfants afin de mieux les comprendre mais les livres ça ne suffit pas.
J’ai donc postulé en tant qu’ assistant technique en école maternelle. (ATSEM) Où j’ai été accepté malgré mon manque de diplôme.
Grâce à ce travail, pendant deux ans j’ai pu observer et voir les difficultés que les parents rencontraient avec leurs enfants.
Durant ces deux ans, j’ai aidé plusieurs parents à comprendre leurs enfants et à atténuer leurs conflits à la maison.
Pour conclure depuis mes 30 ans, je suis devenu papa ce qui me permets de mettre en pratique les conseils que je vous donne et que je teste moi-même sur ma propre fille.